J’suis de passage chez mon oncle et ma tante qui demeure dans le centre d’la France ou ils possedent une ferme, ils ont deux filles Julie et Fanny

J’suis de passage chez mon oncle et ma tante qui demeure dans le centre d’la France ou ils possedent une ferme, ils ont deux filles Julie et Fanny

Nous sommes vendredi, et ma tante me demande si ca ne me derangerait damener Fannie chez le docteur ou i§a a pris votre rendez-vous pour quil lui prescrive la pilule.

Le medecin que je connais reside a environ vingt kilometres.

Il convient penser que dans les campagnes a lepoque ou se passe une telle histoire, ils font de multiples petits villages qui seront traites avec un seul medecin, car assez minimum peuples.

Ma tante a bien raison detre prevoyante car Fanny est une tres belle jeune fille brune, dernierement je lai surpris avec le fils du coloc’ entrain de sembrasser dans la grange.

Sur la route qui mene chez le praticien la minette me fera savoir quelle nest jamais satisfaite que votre soit moi qui la conduise Afin de une telle visite, elle me dit sur votre ton assez ferme quelle ne souhaite nullement que je revient au cabinet, donc tel i§a le veut je lattendrais dans la salle dattente.

Ils font une personne avant nous, la gamine reste pensive et ne parle gui?re, est en mesure de etre quelque peu stresse de se montrer nue a votre homme obligee de avoir une quarantaine dannee mais qui na nullement tres belle reputation : il passe Afin de un type assez vicieux au milieu des jeunes femmes et plus particulierement avec les jeunes filles avec qui il se permet la plupart choses un tantinet limite.

Cest notre tour, il appelle Mademoiselle Fanny, moi etant assis comme convenu, cest alors que le medecin en me souriant me serre mon tour et me fait signe de rentrer.

J’ai charmante qui navait gui?re prevu ce scenario devient ecarlate en baissant la tete et en fuyant mon regard.

Un coup au cabinet, il lui pose quelques questions un brin indiscretes en la presence auxquelles la petite repond timidement et en rougissant.

Cela la dirige vers le fond une piece separee via un rideau, il demande a la cousine de se mettre en slip Afin de quil lausculte, je peux suivre bien votre quil se marche, car le rideau reste reste volontairement ou non en partie ouvert.

Notre gamine se deshabille lentement sous faire mes yeux, a chaque vetements enleve, Je visite avec plaisir le corps de cette jeune fille, je la trouve tres jolie, pour preuve mon sexe dans mon boxer a retourne des proportions qui commencent a me faire mal.

Assise dans la table, celle-ci est auscultee, ses seins sont palpes en tous sens, des tetons paraissent tritures un peu durement car la petite grimace mais ne dit pas grand chose.

Le docteur lui demande denlever sa petite culotte et de grimper dans le siege gynecologique en lui demandant de mettre ses pieds dans les etriers.

J’ai petite devient ecarlate, ses cuisses sont grandes ouvertes, le abricot est beaucoup ouvert, elle sapercoit aussi que le rideau reste reste partiellement ouvert et que je peux la voir, et cela attise i  nouveau plus le trouble et surement sa colere.

A un moment, des regards se croisent, lui confirmant que mes yeux suivent votre quil se passe avec un certain interet

Le praticien lui pose a voix haute la plupart questions tres indiscretes, si elle a votre petit copain, si elle a deja fera lamour, la mignonne baisse la tronche sans repondre.

Cela inspecte alors linterieur de le http://www.datingrating.net/fr/colombiancupid-review sexe avec une lampe puis il insere votre doigt gante dans sa vulve, la petite fait une grimace, bon dit-il je tombe sur que tu nes plus pucelle.

Notre regardant il lui devoile a voix haute pour que jentende : mademoiselle a deja goute au sexe, combien de fois tu tai fait prendre lui demande-t-il via un ton autoritaire ?

J’ai petite est ecarlate et nose jamais voir le interlocuteur, il repose sa question, elle repond timidement cinq, et en plus sans protection evoque le docteur.

Ta maman est au courant que tu te fais sauter sans penser a te abriter, la cousine fait non d’la tete.

Poussant sa curiosite a lextreme, le medecin si»rement Afin de lennuyer, lui demande par qui elle sest fait baiser.

La fille est terriblement genee, elle est prise de tremblement a cause de cette question embarrassante et indiscrete meme venant de le medecin, sans reponse, le praticien insiste en menacant dappeler sa mere.

Fanny tremblante et en sueur, lui avoue que cest le voisin.

Ah dit lhomme, cest ce garnement de Pierre qui ta enfile, puis il enchaine par dautres questions tout aussi ennuyantes : est votre quil ta fait jouir et ou est ce que vous avez fera ca.

La charmante toute tremblante, lui repond sans le regarder.

Notre docteur insere a nouveau ses doigts dans le vagin de Fanny, il nos plonge assez profondement et des fera coulisser tandis quavec le pouce, il frotte le petit bouton, sous ces caresses, la fille en sueur pousse quelques petits cris bien en se tordant sur le siege tant le ravissement reste present.

Toi dit-il tu aimes te Realiser toucher le sexe et surement nouvelle chose…

Il enfonce sans menagement un speculum de bonne dimension au vagin de sa patiente, la minette grimace en serrant nos dents pour ne pas crier puis il lui fait votre prelevement avec un coton tige.

Neanmoins, le docteur est bien decide de lhumilier i  nouveau plus, il lui demande de se positionner sur la table a quatre pattes, les fesses bien cambrees nos cuisses ecartees.

Il lui ecarte ses fesses avec ses mains et insere un doigt dans le petit trou, la belle emet un petit cri pour faire savoir son mecontentement au male qui possi?de decide de lui sonder le petit trou.

Apres plusieurs va-et-vient dans le fondement, il en ressort le index macule et decide de lui faire un lavement avec une poire.

La fille ne parai®t nullement vraiment appreciee ce quil lui fait, surtout en sachant que jen me sens le spectateur privilegie.

Apres avoir evacue le liquide injecte, il lui demande de se rhabiller, en lui faisant part que tout va bien et en lui prescrivant la pilule.

Tu pourras lui dit le docteur te Realiser sauter tel bon te parait, tu ne risqueras pas de tomber enceinte

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *